LE MOUVEMENT

 

Il est reconnu que le mouvement est indispensable pour contrer la maladie.

 

La kinésithérapie : avec l'aide d'un kinésithérapeute formé (si possible) aux nouvelles techniques de motricité dite asymétrique.

 

L'activité physique individuelle : l'aquagym, la marche, La Biodanza ou danse de la Vie permettent de garder la fluidité, la dextérité et l’équilibre.

 

LES METHODES COMPLEMENTAIRES

 

L’Ayurveda

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

L'homéopathie

 

LE SOUTIEN

 

Le Groupe de parole

La Méditation

 

Il est bien entendu que ces médecines sont complémentaires du traitement allopathique et en aucun cas ne vous autorisent à arrêter le traitement en cours, sans l'accord de votre neurologue ou du médecin qui suit l'évolution de votre maladie.

Par contre si un thérapeute vous demande d'arrêter votre traitement conventionnel, n'hésitez pas à fuir !